Atelier Simon Morville

‚Äč

Topographic ship
GUGGENHEIM HELSINKI MUSEUM

Le projet Guggenheim Helsinki doit répondre à l’exigence d’un musée emblématique du 21e siècle, tout en présentant une architecture symbolique pour la capitale finlandaise.

Notre première intention pour répondre à ce défi est de proposer un paysage métaphorique qui exalte le caractère naturel du site, entre terre et mer, face à Etelasatama (port sud). Pour exprimer cette relation, nous avons conçu un « navire topographique » qui s’encre dans le contexte du port, tout en prenant racine dans le tissu urbain. Ce concept hybride résulte ainsi de la fusion de l’architecture navale et du tracé urbain du centre historique. Cette combinaison met en valeur la relation entre la ville et les berges d’Etelasatama, tout en générant de nouvelles connexions entre les différentes entités urbaines environnantes, en une série d’espaces publics qui s’articulent autour du musée. Le Guggenheim se positionne ainsi dans la ville comme un « hub » qui concentre les flux piétons, et intensifie les appropriations urbaines pour un large public.

Mais notre intention va plus loin. Nous avons voulu développer à travers notre projet une relation inédite entre l’art, le public et la ville en ouvrant la pratique artistique hors des enceintes. L’ensemble des espaces publics qui gravitent à proximité de l’édifice, acheminent le visiteur vers le « deck topographique », qui fait office de pont du navire : une grande terrasse en pente qui offre des vues sur la mer, dédiée à des expositions en plein air. De la topographie du pont émerge une tour qui devient un élément structurant du paysage urbain.

A l’intérieur, plusieurs parcours sont proposés: une partie libre permet d’accéder à certains équipements, tout en donnant un aperçu des expositions en cours. Les circuits proposent différentes expériences spatiales, selon le type d’exposition, favorisant soit un type de mouvement, soit un mode de contemplation. Ainsi, l’espace d’exposition permanente s’agence comme une portion de ville, avec ces rues où l’on circule librement, desservant les galeries. Des places sont aménagées dans la trame pour permettre aux artistes d’organiser des workshops, et de favoriser le contact avec le public. Les expositions temporaires sont accessibles depuis une rampe qui mène vers le pont, gravitant autour d’un patio. L’espace s’ouvre toujours sur l’exposition permanente en contrebas, à travers un jeu de passerelles et de mezzanine. Enfin, les galeries d’exposition consacrées aux artistes locaux sont accessibles depuis les escalators qui s’élèvent dans la tour, offrant une ascension qui embrasse le paysage portuaire.

Date : concours 2014

Type de projet : musée d’art contemporain

Client : Ville d’Helsinki, fondation Guggenheim

Situation : Helsinki, Finlande

Surface du terrain : 18500m2

Surface totale : 12100m2

Coût : 130 000 000 €

Equipe : Simon Morville, architecte

              Dimitri Iormeanu, architecte

              Switch, bureau d’étude thermique