Atelier Simon Morville

‚Äč

Plongée archéologique
PIRAEUS SILO MUSEUM

Le concours pour la transformation du silo du Pirée en musée des antiquités sous-marines pose une double problématique : comment réhabiliter l’édifice pour répondre à un programme muséographique complexe, tout en gardant des traces de son ancienne fonction de stockage céréalier dans le parcours scénographique. Le silo devient à la fois le contenant et le contenu de l’exposition.

Notre parti pris architectural compose avec la structure existante du silo afin d’en révéler la trame constructive en un jeu spatial où le visiteur meut à travers les containers remodelés.

En nous reposant sur les contraintes programmatiques qui définissent des espaces d’exposition d’hauteurs différentes variant de 5m à 15m, nous élaborons une « stratégie d’évidemment » pour obtenir une grande hétérogénéité de pièces, tout en révélant la structure de l’édifice. Les percées articulent un parcours muséographique qui nous fait voyager dans les entrailles du silo, sous la forme d’une descente progressive évoquant une plongée vers les fonds marins.

Les percées effectuées dans la structure interne du silo se répercutent en façade, perforant l’enveloppe du silo en formant de grandes vitrines ouvertes sur la ville, rendant ainsi certains fragments d’exposition visibles depuis l’extérieur, tout en offrant des perspectives sur le port. Une graduation de lumière s’opère à travers les pièces d’exposition : les galeries au cœur du silo sont plongées dans l’obscurité, afin de protéger les œuvres sensible à l’exposition au soleil. Plus l’on se rapproche des façades, plus la lumière se fait présente, plus ou moins tamisée.

En RDC, nous aménageons la galerie des colonnes en un grand open-space accueillant divers activités ouvertes sur le front marin, en continuité avec le parvis. Un volume contenant l’auditorium est greffé en tête de proue du silo, et une surélévation abrite les laboratoires de recherche. Ces 2 volume simples s’ajoutent en continuité de la volumétrie existante.

Nous acheminons les visiteurs depuis la ville en aménageant une promenade qui longe le port puis se poursuit à l’intérieur de silo. La tour emblématique devient le phare, et le point d’accès du parcours, offrant une lente ascension qui révèle la ville, en introduction à la descente en plongée dans l’univers sous-marin.

Date : concours 2012

Type de projet : musée d’archéologie sous-marine

Client : Piraeus Port Authority

Situation : Le Pirée, Grèce

Surface du terrain : 8130m2

Surface d’implantation : 3200m2

Surface totale : 17940m2

Equipe : Noé Simonet, Romain Leal,

              Ryosuke Motohashi,Ions+ architectes,

              Simon Morville